NON au RÉGIME !! OUI : être en bonne santé et retrouver son poids de forme.

13 avril 2018

Je ne pouvais pas aborder cet article sans vous dire qu’il m’a fallu  du temps et de la ……

Non pas pour faire un régime!!!

(Le lien  ci-dessous  concerne  un de mes   articles antécédents  qui vous en dira un peu plus sur mon opinion concernant ce sujet).

—- ►  LE CORPS ; les regimes

 

MAIS   tout simplement  pour apprécier le quotidien   différemment et pour  me sentir en harmonie avec moi-même.

 

Si je prend la définition de Spinoza  ” la raison doit nous aider à orienter le désir vers les choses qui sont véritablement bonnes pour nous,  et non vers des gens ou des objets qui nous diminuent”.  J’ai longuement réfléchi à cela pour  en conclure, que nos idées, nos croyances ou de fausses informations nous entraînent vers des choses qui nous diminuent et nous rendent triste.

Chaque année dès la  belle saison, qui n’a pas rêvé ou pensé   vouloir perdre 3/4 kilos ou plus avant l’été ?…,pour retrouver  une jolie silhouette.

Moi OUI ,  quelle déception lorsque j’y pense. J’avoue que c’était juste pour les autres et pour le fun ?

Je me suis  laissée  emporter, sans  pouvoir mettre de la distance  entre  moi et mes  émotions. Je me sentais prisonnière  de mes actes.

Difficile de rester lucide après cela et toutes les informations   en boucle, qui nous sont  “balancées” quotidiennement  : la pub, les médias, les revues, la mode……..,  l’environnement,  les autres.

Comment ne pas être perturbé et détourné de ses réels désirs, de ses propres  besoins personnels, de ce qui est bon pour soi.

Tout cela, lorsqu’on réfléchi,   nous   éloigne de notre ETRE,  de ce que  nous  sommes réellement. Ainsi  on ne peux pas se considérer comme une   personne singulière mais comme un individu parmi  tant d’ autres.

 

Petit à petit j’ai OUVERT  LES YEUX.

ET LE RÉSULTAT EST  ARRIVE.

Cette méthode que je vous donne, est  uniquement  personnelle.  Vous avez  très certainement  la votre.

 

 

Je vous donne un parcours qui a marché pour moi : RETROUVER  LA  FORME  MAIS  PAS  LES  FORMES.

1-Il faut  guérir de ses blessures, parfois l’aide d’un thérapeute est nécessaire) :

pour  se concilier avec soi-même.  Il faut savoir ce que l’on veut réellement pour soi.  Vouloir perdre du poids doit avant tout passer par cette étape. Ainsi votre corps n’aura plus besoin de régler le déséquilibre émotionnel par la nourriture.

Je fais partie des personnes qui ont eu des blessures dans le passé. J’ai senti le besoin de guérir de tout cela.

Je réalise que les épreuves et les difficultés durant toutes ces années ont été utiles pour devenir qui je suis aujourd’hui.

Je m’attarde dans ces explications pour dire que tout ceci est important, il ne faut pas banaliser les  problèmes,  comme  cela a été mon cas.

2Identifier sa corpulence,  ( nous n’en avons pas conscience )  

–  pour connaître sa morphologie.

Le plus souvent nous avons une fausse perception de notre poids avec la réalité. Nous ne sommes pas objectifs pour évaluer au mieux notre silhouette. D’ailleurs à ce sujet nous avons tous entendu dire par des amis ou autre : “mais non tu n’est pas …….!!! Comme quoi notre discernement  reste faussé en ce qui nous concerne.  On va jusqu’à penser qu’il ou elle nous a dit cela pour nous faire plaisir!!!

–  pour déterminer son poids  idéal en fonction de critères.  Il faut savoir que nous sommes tous différents et  que le poids que nous souhaitons doit être en adéquation avec les critères de l’âge, de la taille, du sexe et de sa santé.

 

3 – Définir ses objectifs alimentaires(au quotidien) :

  pour modifier  sa façon de se nourrir  : UN GROS CHALLENGE.

Ce qui n’ empêche pas  de profiter de repas en famille, entre amis, au restaurant, etc….. Lorsqu’on a pris conscience de ce qui est bon pour notre corps,   la façon de manger change. On retrouve du plaisir à tous points de vue.

Privilégier le frais, le bio qui est bon pour la santé et l’environnement. Certes les aliments sont plus chers, mais le premier point  positif est,  que l’on fait travailler les producteurs de sa région. Deuxième point on choisit consciencieusement ses ingrédients suivant ses besoins, on évite ainsi du “gaspillage”.

 Cuisiner  tout simplement, inutile de rechercher une cuisine sophistiquée, sauf si on le souhaite. Il est facile de trouver des recettes simples et savoureuses avec des aliments de saison.

Supprimer tous les sucres blancs. Ils sont dangereux pour la santé.

 Modérer le sel, la graisse.  De plus petites portions seront  bénéfiques pour notre santé

Manger équilibré.  Il faut diversifier les aliments à chaque repas , en privilégiant les  légumes et les fruits frais de préférences,  protéines et  féculents  à petites doses

Rationner ses aliments, c’est à dire prendre des parts plus petites.  A ce sujet M.P. RASTOUL écrit dans son livre “Médecine Chinoise et Cuisine Française”    que la bonne  proportion est le bol  chinois, la quantité de  nourriture se compte en bols

Eviter toutes les boissons sucrées et la “mal bouffe”.

 

Je sais….je sais….. Vous savez tout cela!!!! J’ai mis des années pour y arriver, c’est un travail de longue haleine, car le savoir c’est super mais le plus dur est de  reconditionner son cerveau. 

 

C’est le 1er point très très important.

 

Peut-être avez vous lu un article du Dr. Yann Rougier qui écrit : MINCIR avec les NEUROSCIENCES.

Il veut dire par ce terme de neuroscience, que l’individu possède un corps en interaction permanente entre le mental et les émotions.  Ainsi pour maigrir il faut tenir compte de l’individu dans sa globalité, car aucun régime ne peut donner de résultats durables tant que l’alimentation reste la première préoccupation….

 

*Je vous incite à consulter le lien ci-dessous qui traite de l’alimentation et de la biodiversité.

—- ►  SLOWFOOD

 

4- Pratiquer une activité, ( régulièrement ) :

pour garder la forme.  Pratiquer un sport que l’on aime une fois ou deux par semaine, je ne vous apprend rien ce n’est que du bonus. On retrouve du bien-être,  la santé et du temps pour soi.

—- ►      LE CORPS : la forme

 

Ce programme qui vous semble minimaliste est suffisant  pour me permettre   de garder mon  poids  dans la durée. 

 

Je peux vous assurer que mon poids n’a pas varié depuis plus de 10 ans.  (sauf  des variantes de 1 à 2kg, ce qui est normal).

 

5- Se faire aider au besoin (un spécialiste endocrinien, un acupuncteur, un naturopathe…..) :

pour des périodes  spécifiques.

 

  • Pour la femme c’est surtout au moment de  la ménopause, sous l’effet d’une modification hormonale que la masse graisseuse augmente.

Pour la femme,  plus précisément en ce qui me concerne et qui a très bien fonctionné  pendant  la période de la ménopause,  ce sont des séances  d’ acupuncture,  mais pas que, c’est aussi et surtout  la  prise de conscience  de  tous les changements que je devais  modifier au quotidien pour retrouver mon poids et la forme.

  • Pour les hommes, c’est un ralentissement du métabolisme. Après   la quarantaine,  l’homme ne bénéficie plus d’une  production aussi importante  de testostérone, mais il n’y a pas que l’âge.  Prendre du ventre  intervient  aussi   à   cause,   de facteurs comportementaux. Des soins  préventifs adaptés sont nécessaires pour une bonne santé.   Adapter un changement dans son alimentation s’impose et pratiquer une activité apporte du tonus et du bien-être.

Avec une bonne hygiène de vie, l’homme peut retrouver son poids de  forme.

pour des périodes particulières . Il s’agit de moments où l’on reprend du poids, après une naissance,  après un événement  douloureux,  après un traitement médical…..  Il est essentiel  de mettre en place une prise en charge  de soins  adaptées  à son besoin et  surtout  d’adopter un  changement dans son quotidien.

Avec une bonne hygiène de vie, la femme peut retrouver son poids de forme.

 

Alors si comme moi vous avez envie d’essayer, vous n’avez rien à perdre mais tout à gagner.

 

 

Je peux si vous le souhaitez vous en parler plus longuement, il suffit pour cela  de me laisser vos commentaires.

A bientôt pour des petites astuces  qui  nous aident à garder la ligne.

 

LILOU

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube
Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi .....

2 Comments

  • crescenzo

    Bonjour et merci pour vos conseils..perso, mon problème c’est le sommeil,ou plutôt la durée (courte) et la mauvaise qualité de mon sommeil..Exemple: je me couche à 2h du matin (avant je n’ai pas envie de dormir),à 4h00 je suis réveillée et…je mange ! pour arriver à me rendormir..Alors évidemment, je prends du gras sur le ventre !..Sinon,nous mangeons bio :beauoup de légumes frais et fruits..Que faire pour n meilleur sommeil continu??..Merci

    5 novembre 2018 at 11 h 20 min Reply
    • Liliane Montoya

      Bonjour, merci pour votre confiance.
      Je vais essayer de vous donner quelques astuces mais si cela perdure il est bon que vous en parliez avec votre médecin “homéo”.
      Je ne connais pas toutes vos données, c’est à dire l’âge, votre santé (prenez-vous des médicaments ?)….vos habitudes, vos loisirs.
      Je vais donc vous donner une approche générale, à savoir :
      alimentation : éviter café, alcool repas trop copieux (mais consistants/ équilibrés).
      quotidien : éviter le stress où du moins pratiquez une activité qui va vous apporter de l’apaisement. Cela peut-être simplement une petite marche aux alentours de chez vous ou bien de faire du vélo dans vos déplacements courts…..
      Eviter tout ce qui est informatique après le dîner pour ne pas perturber votre sommeil. (jeux-vidéo-film…)
      Il faut habituer votre corps à retrouver un rythme normal, c’est à dire vous coucher à des heures fixes si possibles……BON TOUT CELA VOUS SAVEZ!!!
      Sachez que le traitement homéopathique d’insomnie donne de résultats remarquables .
      Pour commencer un peu dans ce sens : prenez 3 granules au coucher tous les soirs pendant une période des granules d’homéopathie de NUX VOMICA 7ch plus 3 granules de GELSENIUM 7ch.
      Ensuite en huile essentielle si vous n’êtes pas allergique: pour apaiser et réguler le système nerveux et éviter l’excitabilité cérébro-spinale c’est de vaporiser sur un mouchoir de l’HE de lavandin ou de l’HE d’orange douce que vous allez inhaler 3/4 fois dans la journée.
      Vous pouvez aussi diffuser les huiles essentielles dans la maison (avec un appareil électrique) quelques minutes le soir.
      Je vous donne une approche de ce que vous pouvez commencer et je reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires.
      A bientôt. LILOU

      8 novembre 2018 at 13 h 31 min Reply

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.