Lectures

Vous trouverez dans cette page des liens que j’affectionne tout particulièrement.

Tout d’abord ce  site où il y a de nombreuses revues et ouvrages sur des thèmes spécifiques.

 

—-►   REVUES OUVRAGES

 

Au cours  de l’ année 2017, j ‘ai  pu apprécier   quelques lectures.

Je vous en donne ci-dessous  quelques petits extraits.

Cela faisait très  longtemps que je ne m’étais pas rendue dans un lieu public :   la médiathèque  municipale.  C’est avec plaisir que j’ai découvert des nouveautés,  surprise de constater  un choix très vaste  de lectures et  de   livres récents.

Renouer avec cette façon de me procurer certains  livres correspond à un objectif que je me suis donné cette année.

La médiathèque implantée “quasiment”  dans toutes les communes,  reste un service qui me permet de lire entre autre  plus souvent et à moindre frais.

 

o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o

 

J’ai pris comme résolution pour l’année 2018 d’éviter  la surconsommation.   Mon défi : consommer raisonnablement et d’une manière  plus écologique.  Cette  façon m’incite à renouer avec ce qui reste   «essentiel à  mes  besoins».

J’ai lu dernièrement sur un site : Zero Waste : (une association qui lutte contre le gaspillage), que celui-ci avait   lancé un défi pour 2018. “celui de ne rien acheter de neuf, qu’il s’agisse de vêtements, de mobilier, d’électroménager ou encore des livres.

En fait l’objectif est de changer ses réflexes pour consommer moins et plus intelligemment.

Le pari est ambitieux, mais parait-il qu’il y a un grand nombre de personnes inscrites.

o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o

 

Je fais le constat qu’une importante quantité de livres lus,  dorment sur mes étagères.  Ils sont là ,    pour le plaisir de les avoir en ma possession.

«Pourquoi a-t-on du mal à se débarrasser des objets qui encombrent nos esprits»?

Il me semble  qu’ une maison sans livres est comme un corps sans âme.

 Je sais que toutes ces choses me sont aujourd’hui inutiles, mais les savoir là, près de moi, me rassure. 

Cela ne m’empêche pas   de les faire circuler, de ne pas les garder uniquement  pour moi.

Car au fond de moi, je sais pertinemment que ce sont les actions qui nous définissent et non pas nos possessions.

 

 

Une phrase de Victor Hugo, qui  dit«Le livre est un engrenage. Prenez-garde à ces lignes noires sur papier blanc….Vous vous sentez tiré par le livre. Il ne vous lâchera qu’après avoir donné une façon à votre esprit».

 

 Vous trouverez ci-dessous un choix de lectures qui me sont personnelles, elles  n’engagent que moi, vous pouvez me laisser votre opinion si vous aimez ou pas.

Ce  roman est  pour ma part une,   des  belles lectures de 2017.

«Dans la forêt»,  est un roman bien écrit, puissant, passionnant… Un récit initiatique bouleversant qui nous incite à regarder l’avenir à partir de la  réflexion  de la lecture. En plus d’être un excellent roman à dévorer  il est, à n’en pas douter, l’un de ces petits chefs d’ œuvres qui changent notre regard sur le monde.

Un beau texte.  J.HEGLAND    a travers  son écriture  riche et romanesque a su mettre  en exergue,    la nécessité d’une éducation écologique et de la reconversion de l’homme à son environnement naturel.

BELLE LEÇON DE VIE.

 

 

Un des livres les plus populaires à mon sens,  qui est cependant  souvent  rivalisé avec les récits de  Marc Levy.

Guillaume Musso dans ce  thriller  propose une intrigue située dans le milieu de l’art : « Un thriller sombre, captivant, prenant.  Il est  rempli de rebondissements, de suspense, d’émotions ». J’ai apprécié    l écriture de G. MUSSO, légère et romanesque.

C’est l’histoire d’une jeune flic Londonienne , et d’  un écrivain misanthrope venu des Etats Unis. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter……. Ils habitent un atelier d’un célèbre peintre décédé …ils vont devoir percer un  mystérieux secret….

FASCINANT.

 

 

Dans ce livre  on rencontre,  7 tranches de vie de” vraies gens” sont, sinon optimistes, très émouvantes.

On change complètement de monde d’une nouvelle à l’autre. A. Gavalda,  nous plonge dans l’existence de personnes confrontées à des situations difficiles mais très réelles.

En résumé, un peu de tristesse, un peu de souffrance, beaucoup de solitude, un grand bol d’espoir et une tonne d’humour : ce recueil est un vrai régal.

L’écriture de ces  récits  est un petit roman à lui tout seul, bien structuré, dans lequel on entre de plein pied dès le premier paragraphe.

A.GAVALDA, allège les situations les plus plombées par son humour jamais méchant, au moyen d’expressions plutôt rigolotes : être “défoncé comme un terrain de manœuvres” m’amuse beaucoup.

UN PETIT BIJOU.

 

 

Et vous qu’avez vous apprécié ? vous pouvez me laisser vos commentaires si vous le voulez.

LILOU