ETRE UN BON PARENT

10 mai 2019

Lorsqu’on a des enfants qu’ils soient  petits ou qu’ils soient grands, ils sont toujours au centre de  nos préoccupations.

Qui n’a pas entendu la phrase “enfants : petits, petits soucis – grands, grands soucis”.

Nous sommes parents pour la VIE. C’est une perpétuelle remise en question.

DU STRESS

Tiraillés entre le désir de “bien faire”  et l’envie de “faire simple”,  entre l’attitude d’avoir été  “trop dure” et celle d’avoir été  “trop cool”, le sentiment de culpabilité se fait souvent ressentir et  une perte  de confiance nous gagne.

Il y a quelques jours  un événement mal exprimé, a suscité du malaise  à cause de paroles dures entre moi et  à ma fille.

J’aurai tellement aimé que la situation  soit simple. Mais  maintenant que c’est fait, comment faire, “faut-il en reparler”, “faut-il laisser-faire”…..

Je culpabilise, je gamberge, j’en arrive à penser à mes parents qui eux ne se posaient pas toutes ces questions.

 

ASSUMER

Je n’irai pas jusqu’à consulter un psy, bien que l’on constate de nos jours,   un  bon nombre de parents qui consultent de façon systématique, mais  je vais m’obliger à  prendre du recul.

Réfléchir à la situation  est un geste de pleine conscience.

Etre en accord avec ses valeurs, son ressenti, son savoir,   fait  comprendre  qu’il faut  d’une part, sortir de la tentation de la “toute puissance” et d’autre part,  qu’il faut poser ses limites sans culpabiliser.

Le parent reste l’éducateur de son enfant et non pas son psy.

Il faut bien l’admettre, dans notre société on a tendance à surinvestir l’enfant.

Les situations complexes (divorces, situations précaires…), font que l’enfant devient précieux,  à tel  point qu’il devient celui qui donne un  sens à la vie.

Le parent  envahi d’une motivation inconsciente fait  de  l’enfant  l’instrument  de son  bonheur

S’imposer comme parent en ce qui  concerne l’autorité est souvent mal vécu. Pourtant  l’exercice de l’autorité est un élément clé  d’une éducation structurante.

Assumer ses décisions d’adulte sans avoir recours à l’enfant comme juge arbitre, est  aussi un acte sain et indispensable de l’autorité parentale.

Martine Gruére, responsable de la Fondation de France confirme,  après la mise en place d’un numéro vert :  que les adolescents disent clairement «avoir besoin d’adultes qui assurent,  mais pas de parents copains complices».

EN RÉSUMÉ

Mon petit article ne traite  pas de   psychologie.  J’apporte juste une petite réflexion,  sur des sujets que nous vivons au  quotidien .

Etre parent je vous l’accorde n’est pas facile, mais pas impossible.

A condition,   d’y apporter quelques concessions :

  • savoir poser les interdits et les limites sans culpabilité
  • comprendre que la frustration et structurante
  • la perfection peut-être dangereuse pour les parents comme pour les enfants
  • savoir prendre du recul avec les situations
  • rester soi-même
  • être épanoui dans sa vie…., une attitude qui déteindra sur votre entourage.

 

SE DÉTENDRE   

Ne cherchez pas la difficulté.

Le plus simple des remèdes,  facile  qui ne coûte rien , qui va vous aider à retrouver  la sérénité, surtout après un “engueulade” avec votre ado par exemple,

 c’est la respiration .

En Orient, le souffle “prana” est considéré comme le moteur vital .

Une respiration ample et régulière est la clé de la détente et de l’équilibre.  Cette méthode est une  véritable arme anti-stress. Une bonne respiration permet de libérer vos tensions, de maîtriser vos émotions et de faire le plein d’énergie.

La respiration s’apprend et  respirer n’est pas aussi naturel qu’il y paraît.

Un article que je vous parlerai en détail dans mon prochain article. Une méthode qui  vous procurera beaucoup de bienfaits.

En attendant , pour le plaisir et pour la BEAUTÉ, je vous laisse  ci-dessous une   recette.

Exotique, sensuelle et très riche, ce baume sera régénérant pour votre chevelure.

UN BAUME DOUX  pour vos cheveux

Pour un pot de 100 ml (gros pot)   il vous faut :

Ingrédients

  • 30 gr de chacune des huiles végétales de : (fève) CUPUACU  – d’ARGAN – KARITE
  • 5 gouttes de vitamine E naturelle
  • 10 gouttes d’huile essentielle YLANG YLANG(régénératrice capillaire)

Préparation

Dans un bol que vous mettrez au bain marie, ajoutez les huiles végétales pour les faire fondre.

Sortir du bain une fois fondu et laissez le mélange tiédir avant d’ajouter un à un  les autres ingrédients. Mélangez à chaque ajout.

Transvasez le mélange dans le récipient choisi et laissez poser une nuit au réfrigérateur.

Application

En partant de la racine jusqu’aux pointes étalez une noix du mélange. Massez l’ensemble de la chevelure.

Laissez poser une matinée ou une nuit avant de faire votre shampoing.

Votre chevelure va retrouver de la brillance et de la vigueur.

Vous pouvez  appliquer  aussi  ce mélange après la plage.

 

 

UN CADEAU : bientôt la Fête des Mères.

Il est bon de se rappeler pourquoi une “maman” est importante tout au long de notre vie.

Elle ne sera jamais parfaite et vous non plus d’ailleurs, pourtant une mère vous aime d’un amour unique et indéfectible.

Je vous propose des cadeaux à lui offrir.  Sachez cependant que le meilleur cadeau c’est VOUS.

Des produits que vous trouverez sur ce  site. Je vous le recommande, tous les ingrédients  sont certifiés naturels.

Consultez-le en toute confiance —-►(clic sur l’image)   

SLOW COSMÉTIQUE, une Association, un mouvement de consommateurs actifs qui militent pour une cosmétique plus saine et plus écologique.  Le fondateur Julien Kaibeck ( que l’on voit régulièrement sur les chaînes. Celle que nous  connaissons  France 5  “la matinale”, entre autre).

 

J’espère que vous serez nombreux à me communiquer vos ressentis, vos commentaires, vos recettes aussi.

LILOU

 

 

 

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi .....

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.