RÉUSSIR sa rentrée pour rester zen – quelques idées.

10 septembre 2019

Le Départ c’est maintenant.

Inutile d’attendre le début de l’année comme à chaque fois pour se dire  ” je vais changer”.

On est comme on est, avec son passé, ses habitudes, son caractère, ses croyances, sa façon d’être……, seulement avec tout ça, on ne veut rien bouger.

Pourquoi c’est si compliqué?

On revient de vacances et “patatrac” tout est difficile.

A croire que les vacances ne sont qu’un moyen de laisser les problèmes à la maison.

Autant vous dire que vous avez tout faux. Inutile de chercher” la fuite”.

«La seule révolution possible, c’est d’essayer de s’améliorer soi-même…, en espérant….., et  le monde ira mieux»      ( Georges Brassens)

Quelles que soient les situations auxquelles vous  êtes  confronté,  il y a toujours plusieurs  solutions  qui  s’offrent à vous.

Seul le choix que vous  aurez  fait produira un effet différent.

C’est à vous de voir si  derrière  ces tracas, ces soucis, ce côté négatif  que l’on voit en premier abord, ne se cache pas  une meilleure solution.

Le Choix

–►  Il est important de partir avec de bonnes intentions, dans la bonne direction pour améliorer son quotidien. Pour cela il faut apprécier la simplicité et voir le côté positif des choses.

Cependant  il est impératif de  choisir le bon moment pour commencer. « C’est comme lorsqu’on décide “d’arrêter de fumer” c’est maintenant et non pas demain»

–► Chaque petites avancées fera de vous une personne confiante, libre et en harmonie avec la vie que vous souhaitez.

Aborder  ce versant  “psychologique” est essentiel si l’on veut  s’orienter vers une qualité de vie. Il faut  être conscient(e) de la beauté de la nature, de la valeur humaine et respecter ce qui nous entoure.

Des points à prendre en compte :

  • comprendre comment on fonctionne
  • écouter ce que les autres ont à vous dire
  • croire en vos capacités

COMPRENDRE les limites qui nous rendent malheureux

Rien n’est en soi bon ni mauvais, tout dépend de ce que l’on en pense ….(ce n’est pas de moi mais de Shakespeare)

Le sujet est très vaste lorsqu’il s’agit de notre propre identité psychologique.  Aussi sans pour cela me lancer dans cette étude (qui n’est pas de mon domaine), je vous donne quelques idées fondamentales.

  • depuis notre plus jeune âge, ce sont imposé des conclusions erronées à notre sujet sans que nous nous en rendions compte
  • nous interprétons les événements à partir de ce que nous avons appris, de ce que nous sommes
  • moins nous comprenons nos manières de penser et de réagir et plus nous sommes limités dans nos initiatives
  • l’apprentissage de soi s’effectue au hasard de nos expériences et nous empruntons souvent des chemins difficiles
A nous de comprendre si certaines réactions nous nuisent ou au contraire nous rendent heureux

Ressentir et garder ce qui est bon pour soi.

ÉCOUTER ce que les autres ont à nous dire

Bien souvent en famille ou avec les collègues au travail, de simples dialogues finissent en conflits!!!!

  • ce n’est pas parce qu’une personne n’est pas d’accord avec vos idées qu’elle vous rejette
  •  parler machinalement sans porter  l’attention à l’autre de ce qu’elle a à nous dire,  devient un acte banal voué parfois d’animosité ou d’indifférence
  • ne pas rester objectif (près de la réalité des faits) devient  un comportement qui affecte notre bien-être
Dans les relations on se doit d’être réellement attentif à l’autre ainsi qu’ à nous même
Prendre conscience des besoins et des émotions que chacun vit, se respecter

CROIRE en vos capacités

Vous n’existez pas seulement parce que les autres vous reconnaissent !!!! Votre propre identité  ne sera équilibrée que lorsque vous aurez pris conscience de ce que vous êtes réellement. Quelques idées :

  • construire l’estime de soi sans se juger ni déprécier les autres (il ne suffit pas de s’apprécier pour être heureux)
  • simplifiez vos interprétations ainsi que les problèmes que vous portez attention
  • passez au crible tous les souvenirs qui vous empoisonnent depuis longtemps, vous verrez qu’ils ne valent pas la peine de vous en préoccuper encore aujourd’hui
Ne plus se concentrer sur les événements négatifs du passé mais sur le présent et le futur,  ce sont les seules prises solides qui amélioreront votre quotidien

 

Une image de moi pour que vous sachiez que je ne triche pas, je suis bien réelle et que je vis la vie tout comme VOUS.

Mon seul objectif sur ce blog  est de vous apporter le meilleur pour que cette seule VIE soit la meilleure.

 

«j’essaie de ne pas me laisser séduire par des slogans….Chacun  précisément nous promet  un petit paradis. Le seul paradis…., c’est le paradis de l’individu, qui a sa liberté même dans la société actuelle et même dans une société pire» (Georges Brassens)

 

Pour  le plaisir : une RECETTE de Sophie Macheteau

GELÉE de LAIT d’Amande au parfum acidulé

Une douceur simple pour 2 personnes. Peu calorique avec des saveurs fondantes dans la bouche

Ingrédients

40 cl de lait d’amande

1 poignée de menthe verte séchée ou fraîche

2 gr d’AGAR AGAR (un ingrédient dont je vous recommande, cliquez sur le nom pour connaître les propriétés)

1 cuillère à soupe de sirop d’agave

2 gouttes huile essentielle de verveine odorante

Préparation

Dans une casserole faire chauffer le lait et la menthe jusqu’à frémissement.

Laisser refroidir, filtrer et remettre dans la casserole. Ajouter l’agar agar, le sirop d’agave et porter à ébullition tout en remuant pour éviter les grumeaux. Hors du feu ajouter l’huile essentielle (pas plus de 2 gouttes).

Verser dans des verrines et laisser au réfrigérateur toute une nuit. A déguster très frais.

LILOU

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Previous Post

Vous aimerez aussi .....

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.